Société/Culture

Afrique : l’ONG Code To Hope de Philémon Padonou opte pour l’éducation des NTICs aux enfants

Afrique : l’ONG Code To Hope de Philémon Padonou opte pour l’éducation des NTICs aux enfants

Depuis quelques années, Philémon Padonou à travers son Ong Code To Hope ne cesse de penser au développement de l’Afrique. Et pour y parvenir, il a pris plusieurs initiatives dont celle qui consiste à enseigner les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication aux élèves dès le bas âge. La phase expérimentale de ce projet  débutée en République du Bénin a connu un succès éclatant avec l’appréciation et l’encouragement des autorités communales dont les localités en ont déjà bénéficié. Tout ceci avec le soutien de ses partenaires Américains Jeff Mathers et madame Apama Prasanna. Retour sur les récentes actions de l’Ong Code To Hope.

Plus d’une vingtaine d’ordinateurs. Tous destinés aux écoliers  âgés d’au moins neuf (09) ans de plusieurs écoles primaire  publiques  du Mono, un département de la République du Bénin. Le principal donateur  n’est autre que Philémon Padonou, Président de l’Ong Code To Hope. Son rêve, lequel est de voir la génération montante s’adapter aux outils informatiques se concrétise peu à peu. Déjà en début de cette même année, il a mis à la disposition des écoliers du même département des ordinateurs et a recruté  un formateur à cet effet pour les encadrer. Dans sa vision, il reçoit l’appui de monsieur Jeff Mathers et de madame Apama Prasanna, tous Américains de la structure Johnson et Johnson des Etats-Unis

La cérémonie officielle de la remise de ces ordinateurs portatifs a eu lieu le 29 août 2017 dans l’enceinte de l’école primaire publique de Gbéhoué, arrondissement de Sohouè, commune de Grand-Popo. Apprenants, enseignants, parents d’élèves, responsables d’association de développement et autorités communales et locales se sont mobilisés pour la circonstance. Mêmes actions     en octobre 2018  où  plus de mille (1000) sacs d’écoliers, soixante deux (62) ordinateurs et trois (03) imprimantes ont été remis aux apprenants de Sôa-va, de Comé et de Sohon.

La satisfaction n’est plus à démontrer. Tous étaient contents de l’acte que pose l’Ong Code To Hope dans ces différentes localités du Bénin. Le Président de l’Association du Développement des Communauté de Gbéhoué, Germain Hounkponou n’a pas caché ses impressions. «Nous remercions l’Ong Code To Hope pour avoir attaqué une importante  racine des maux qui mettent en péril le développement de l’Afrique et notamment celui de notre pays le Bénin. Aujourd’hui, tous les pays émergents ont connu d’évolution grâce aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Le Président de Code To Hope a donc vu juste en initiant ce projet qui consiste à réduire la pauvreté dans notre pays par l’enseignement  de l’outil informatique aux écoliers dès le bas âge » a-t-il fait comprendre. Il a par ailleurs remercié la société américaine  partenaire de l’Ong pour avoir accepté d’accompagner cette initiative des responsables de Code To Hope.

Sandrine Koudokè, directrice de l’école primaire publique de Sohouè se dit très satisfaite des actions que mène Code To Hope dans la localité. « Ce n’est pas la première fois que l’Ong de Philémon Padonou fait ce geste. Déjà en 2017, il a doté notre école d’ordinateurs et a mis à la disposition de nos apprenants un professeur en informatique qui les encadre. Le résultat de cette initiative est très encourageant. Car nos écoliers savent déjà manipuler l’outil informatique avec une intelligence exceptionnelle. Aujourd’hui, cette initiative vient d’être renforcée par l’octroi de nouveaux ordinateurs à notre circonscription scolaire. Tout mon souhait, c’est de voir Code To Hope et ses dirigeants grandir davantage et que leurs activités prospèrent dans l’intérêt général de nos communautés » a-t-elle rappelé et apprécié.

Le maire de Grand-Popo a également abondé dans le même sens. L’autorité communale a exhorté Philémon Padonou, le Président de l’Ong Code To Hope d’accompagner davantage les écoliers par ces genres d’initiatives pour sauver sa commune des griffes de la pauvreté qui ont pour principales sources le manque de formation et d’information dans le domaine des  NTIC. Le maire a aussi salué la bonne foi des  partenaires de ladite Ong, les Américains monsieur Jeff Mathers et madame Apama Prasanna de soutenir cette « noble » initiative. Pour Pauline Sossou Padonou,  représentante de l’Ong Code To Hope au Bénin, leur organisme n’intervient pas seulement dans le domaine de l’apprentissage de l’outil informatique aux enfants scolarisés âgé d’au moins neuf (09) ans, mais œuvre aussi et surtout pour l’amélioration des conditions de vie socioéconomique des couches vulnérables. « Notre mission, c’est d’œuvrer pour donner une meilleure condition de vie aux populations en situation difficile au Bénin ; de lutter contre le trafic et l’exploitation abusive des enfants, de lutter contre la non scolarisation des enfants, de lutter pour sauver les jeunes filles des griffes des mariages précoces et harcèlements sexuels en milieu scolaire et dans les centres d’apprentissage» a expliqué Pauline Sossou Padonou avant d’inviter les écoliers bénéficiaires des ordinateurs de les utiliser à bon escient dans l’intérêt de leur avenir et de leur devenir.

Le Président de Code To Hope, Philémon Padonou a, dans son allocution, félicité les apprenants et les enseignants pour avoir réellement utilisé les premiers ordinateurs offerts à des fins utiles. « Notre Ong est soucieuse du développement effectif et global de l’Afrique entière et particulièrement de notre pays le Bénin » a-t-il déclaré. Il a ensuite manifesté toute sa gratitude à l’endroit  de ses partenaires  Jeff Mathers et Apama Prasanna de la société américaine  Johnson et Johnson.

Il est à noter que lors de leur descende au Bénin en 2017, la délégation de l’Ong Code To Hode et ses partenaires Américains se sont entretenus à  Cotonou, capitale économique du Bénin, avec les étudiants de la Haute Ecole de Communication et de Management (HECM) sur les enjeux des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour le développement. Les échanges ont été fructueux. A la suite de cette séance d’information et de formation, l’Ong Code To Hope, sous le contrôle de ses partenaires  Américains monsieur Jeff Mathers et madame Apama Prasanna, a décidé d’offrir deux (02) bourses annuelles de spécialisation et de perfectionnement en informatique aux étudiants de HECM.

L’Ong Code To Hope offre à nouveaux dans l’action humanitaire

 

Après les écoliers de l’Ecole Primaire Publique de Gbéhoué à qui le Président de l’Ong Code To Hope a déjà offert plusieurs lots d’ordinateurs pour les aider à s’adapter à l’outil informatique afin de s’assurer d’un avenir radieux, c’est  le tour  des élèves du   Collège d’Enseignement Général  de Gbéhoué dans la commune de Grand-Popo, de Comè et de Sô-Ava de recevoir la visite de ladite ONG en octobre 2018. L’organisation que préside Philémon Padonou a mis à la disposition de ces apprenants du secondaire plus d’une soixante d’ordinateurs de bureaux, des sacs d’écoliers et des imprimantes. Un geste qui s’inscrit dans  la logique de sa vision selon laquelle, le développement économique et social passe désormais par la maitrise des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Il s’agit d’un geste de générosité. Et ceci à l’endroit des apprenants de ces  localités. Ces appareils informatiques vont leur faciliter la tâche dans leur cursus scolaire.  Autrement dit, ces ordinateurs leurs permettrons de faire des recherches  académiques. Un ouf de soulagement pour les élèves bénéficiaires.

L’ambition et la vision du jeune Padonou

Installé aux Etats-Unis d’Amérique depuis plus d’une dizaine d’années, Philémon Padonou a exploré les pays les plus développés  de la planète et en tire les conclusions selon lesquelles pour qu’une nation prospère, il faut nécessairement que ses enfants s’adaptent aux NTIC.

 Fort donc de ses expériences, le Président de l’Ong Code To Hope a pris sur la lui la responsabilité d’aider les écoliers et collégiens Béninois à s’imprégner des  techniques de l’outil informatique. Bien qu’il soit dans sa phase d’expérimentation, ce projet a connu un succès inattendu. Car lors d’une séance d’évaluation effectuée  l’année dernière au niveau des écoliers de Gbéhoué,  les résultants étaient encourageants. Les  représentants de Code To Hope et  ses partenaires Américains  aussi présents pour cette séance de travail  sont satisfaits de  l’utilisation faite des ordinateurs offerts aux apprenants et les connaissances appliquées qui leur sont inculquées.

Pour renforcer donc l’initiative, Code To Hope a jugé utile de mettre le cap sur les CEG. C’est  ainsi que la Représentante de l’Ong pour l’Afrique, madame Pauline Sossou Padonou à la tête d’une délégation est allée le vendredi 16 février 2018  remettre un lot de quinze (15) ordinateurs aux apprenants du CEG de Gbéhoué. La cérémonie de remise a eu lieu en présence des autorités communales et locales, dont le Premier Adjoint au maire de la ville de Grand-Popo, le chef de l’arrondissement de Gbéhoué ; les responsables de l’école bénéficiaire, le bureau des parents d’élève et une bonne partie de la population de la zone.

Dans son allocution, le Premier Adjoint au maire de Grand-Popo Anani F. Hounkponou a salué les efforts que déploie Philémon Padonou Président de l’Ong Code To Hope au profit des enfants de la localité. Il a par ailleurs précisé que l’initiative est louable et son étendue dans les autres arrondissements pourra accélérer  le développement de la commune. Le Chef de l’arrondissement de Gbéhoué, Richard Kpatcha  a abondé dans le même sens avant d’implorer les bénédictions de Dieu sur le donateur. Les enseignants et surtout les apprenants sont débordés de joie dans leurs interventions respectives. Ils rassurent l’Ong que les ordinateurs seront utilisés à bon escients. Il faut noter que ces ordinateurs disposent des logiciels spécifiques pouvant les  aider à faire facilement des recherches académiques dans leurs matières respectives et de  s’appliquer sans difficultés dans la vie active.

Prenant la parole, madame Pauline Sossou Padonou, représentante de Code To Hope pour l’Afrique a fait remarquer l’importance de l’apprentissage de l’outil informatique à la génération montante. Elle promet que l’Ong continuera de se battre pour que ce défi que Code To Hope s’est donné soit relevé de façon significative et édifiante non seulement au Bénin mais un peu partout en Afrique.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *