Actualité Sport

Faire du sport un Le BÉNIN, FUTURE PUISSANCE SPORTIVE AVEC PATRICE TALON

Faire du sport un véritable outil de développement humain, social et économique : LE BÉNIN, FUTURE PUISSANCE SPORTIVE AVEC PATRICE TALON

 

_Que l’on en soit un pratiquant ou non, il n’est plus un secret pour personne que le sport représente de nos jours, un secteur économique de taille. Au Bénin comme dans le monde, le sport est devenu un secteur très attractif au-delà d’être une simple activité physique. Il est même devenu un concept de part sa présence dans de nombreux secteurs. En se basant alors sur un diagnostic qui se résume à l’absence de volonté politique pour développer le sport et un manque de vision prospective pour le développement du sport tout comme d’infrastructures dans toutes les disciplines, le gouvernement TALON est en train de prendre une série de mesures qui participent à la structuration de la promotion du sport et qui, à coup sûr, permettront au Bénin de faire parler de lui d’ici quelques années. Voici en quelques lignes la chronologie de ces mesures._

▪ Des subventions de fonctionnement accordées aux fédérations sportives pour donner une bouffée d’oxygène au secteur.

_Le 12 juillet 2017, le gouvernement du Président Patrice TALON a accordé plus de 500 millions de F CFA à 29 fédérations sportives afin d’appuyer leurs activités au titre de la saison. Il a été ensuite accordé à 58 clubs de football actifs et participants aux divers championnats nationaux, une aide financière évaluée à 319 millions de F CFA remise officiellement à leurs représentants respectifs le 12 décembre 2017. Une subvention dont la répartition a été faite comme suit : 8 millions de FCFA pour les clubs de première division, 5 millions de F CFA pour ceux évoluant en deuxième division et 3 millions pour les clubs de troisième division. Il faut souligner que, pour le fonctionnement du Comité exécutif consensuel et transitoire, le gouvernement a accordé une subvention de 10 millions de F CFA à la Fédération béninoise de football (FBF)._

▪  Création et institutionnalisation des classes et associations sportives communales

_Au total, 89 classes sportives sont prévues sur toute l’étendue du territoire national à raison d’une classe par commune sauf Cotonou qui en aura 13. Programme innovateur et inclusif, il prend en compte les jeunes filles et garçons du cours secondaire (lycées et collèges publics comme privés). Dans l’objectif de doter le Bénin d’une bonne pépinière à travers l’organisation de championnats scolaires de zone, de département et nationaux, le gouvernement du Président TALON a pris des dispositions afin de s’assurer de l’aptitude des élèves à faire du sport. Dans ce sens, ils sont préalablement soumis à une visite médicale conduite par les infirmeries outillées en conséquence des centres retenus. L’institutionnalisation des classes et associations sportives communales est prévue dans le PAG 2016 – 2021 et permettra de détecter des talents qui seront utilisés dans les clubs en division dans les différents championnats. Il faut noter que le gouvernement a prévu d’intégrer les meilleurs joueurs et athlètes dans des académies départementales qu’il va créer. Les arts martiaux, le football, le basket-ball, le handball et l’athlétisme sont les cinq disciplines prévues dans ce programme. Dans ce cadre, des encadreurs formés par des experts dans chaque domaine sont recrutés et se chargeront à leur tour, de la formation des potentiels talents._

Les sportifs désormais affranchis du versement patronal

_Depuis 2017, les exonérations ont touché non seulement les personnes physiques ou morales, promotrices d’activités sportives, mais surtout, les sportifs qui ont été exemptés de l’impôt sur les traitements et salaires pour leurs traitements, salaires, émoluments, etc._

▪ Une bonne politique de taxation des entreprises pour financer le sport

_Toujours dans sa quête permanente de redonner un nouveau visage au sport béninois, le gouvernement du Nouveau Départ a pensé à la mise en place de nouveaux dispositifs permettant aux entreprises et au secteur privé de pouvoir soutenir plus facilement le sport. Il est prévu par exemple, le prélèvement d’une taxe pour le développement du sport dans la loi de finances exercice 2019. C’est alors qu’une rencontre le 17 novembre 2018 avec les chefs d’entreprise, avait permis au Président Patrice TALON de discuter avec eux, du bien-fondé de cette mesure dont il a expliqué clairement le mécanisme d’exploitation. Pour le Chef de l’État, «…Cette taxe prévue et estimée à 1/1000 du chiffre d’affaires hors de TVA, permettra aux entreprises privées et publiques de prêter main forte au gouvernement pour l’aboutissement de ses initiatives dans le domaine du sport. Ainsi, les entreprises peuvent créer leurs propres clubs dans quatre disciplines ciblées par le gouvernement. Il s’agit du football, de l’athlétisme, du basket et du handball qui recevront directement les taxes collectées à travers les investissements des entreprises promoteurs »._

 La réfection complète des infrastructures sportives

_Initié par le Gouvernement du Nouveau Départ, la rénovation complète du Stade de l’amitié Mathieu KÉRÉKOU reste un ambitieux projet qui vise à terme, l’implantation d’un pôle sportif urbain et une vaste galerie commerciale pour décongestionner le marché Dantokpa. Au détour donc d’une descente sur le site le 20 octobre 2018, le Président Patrice TALON a apprécié l’existant afin d’engager un diagnostic quant à ce qui peut être conservé. Inauguré depuis 1982, le stade de l’Amitié Mathieu KEREKOU et le Palais des Sports de Cotonou subiront donc une réhabilitation complète. Faut-il le rappeler, après avoir abrité en 2005 la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Juniors de la Confédération Africaine de Football (CAF), il a été déclaré non conforme aux normes internationales par la FIFA et suspendu pour abriter des matchs officiels. Les régimes du Changement et de la Refondation n’avaient servi qu’à une rénovation partielle avec la construction des vestiaires et d’une tribune de presse ; même si en 2008, la suspension a été levée suite à la réalisation des travaux. Pour moderniser et rendre alors le stade de l’amitié Mathieu KEREKOU conforme aux normes internationales de la FIFA, le gouvernement Talon dès avril 2016, a signé une convention avec la Chine pour une rénovation complète du stade. Une convention qui s’inscrit dans le Programme d’action du gouvernement « Bénin Révélé » 2016-2021._

Initiation du « Gala des champions » pour célébrer les anciennes gloires béninoises et internationales du sport

_À la suite de l’édition inaugurale qui a connu la présence de l’international Camerounais Samuel ETO’O, la deuxième édition qui a eu lieu le 1er Décembre 2018 a accueilli un parterre de stars pas des moindres. Après un match de gala discuté au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, les anciens footballeurs Amadou Moudachirou, Mouri Ogounbiyi, Razack Omotoyossi et les anciens Internationaux Jay Jay Okocha, Stephen Appiah, Nwanko Kanu, Khalilou Fadiga, Jean Alain Boumsong, Ludovic Giuly, El-Hadj Diouf, Patrick Mboma, Clarence Seedorf, Rigobert Song, Éric Djemba Djemba et Kader Kéita se sont revus avec plus d’une centaine de sportifs à la soirée du « gala des champions » le 1er Décembre 2018. À l’issue de cette soirée, l’honneur était aux sportifs béninois ayant remporté des titres continentaux ou mondiaux. Les médaillés d’or étaient d’ailleurs repartis de cette soirée avec un trophée chacun accompagné d’un chèque d’une valeur de 500.000 CFA tandis que les médaillés d’argent recevaient également un trophée chacun puis un montant de 300.000 CFA. Une initiative donc pour promouvoir l’excellence et encourager les sportifs béninois à remporter davantage de médailles et de titres pour le rayonnement du sport béninois._

La construction de 21 stades communaux omnisports

_Ce projet qui est inscrit dans le Programme d’Action du Gouvernement est déjà rentré dans sa phase de concrétisation avec le démarrage effectif des travaux. La réalisation de ces ouvrages permettra de promouvoir plusieurs activités sportives au bénéfice de la jeunesse béninoise._

_À long terme, ces réformes méthodiquement conduites, permettront certainement de hisser le Bénin au rang des puissances sportives dans le monde. Déjà, elles viennent démontrer tout l’engagement du gouvernement TALON à faire du sport, – qui est désormais un véritable facteur d’épanouissement des jeunes – , un *pôle de développement économique à la base.* Nous pouvons donc retenir qu’aucun secteur n’échappe aux réformes si cela ne devrait contribuer qu’au développement et à l’édification du Bénin._

 

Par Corneille HOUNKPEVI

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *