Actualité

Liberté de presse au Bénin : Un journaliste béninois arrêté et menacé

Liberté de presse au Bénin : Un journaliste béninois arrêté et menacé

Hector TOVIDOKOU, journaliste, est détenu à la Brigade territoriale de Cotonou. Il a été arrêté le 12 Mars 2018, interpellé par les gendarmes béninois, qui lui avaient demandé de se présenter dans le cadre d’une enquête sur un article publié par Nouvelles d’Afrique, le journal en ligne pour lequel il travaille.

Hector Tovidokou, journaliste culturel et d’investigation politique du “Nouvelledafrique.info , Grand journal d’investigation international béninois, a reçu le 12 Mars 2018 un appel de Brigade territoriale de Cotonou, lui demandant de se présenter dans ses locaux. Dès son arrivée, il a été arrêté et placé en détention.
Le lendemain matin, il a été interrogé en l’absence d’un avocat. La gendarmérie a exigé qu’il révèle ses sources pour un article publié par le media en ligne Nouvelles d’afrique. net. Cet article évoquait un rapport d’enquête, consacré à la saisine illégale des terrains aux populations et d’abus de pouvoir du régime dit de la rupture de Patrice Talon, dans le cadre de la construction du nouveau aeroport internationale de Glo-Gigbe. D’autres organes de presse ont publié le même sens. Hector TOVIDOKOU n’a pas révélé ses sources, bien que la gendarmérie l’ ait menacé de ne pas le libérer s’il refusait.
Présenté secrètement au tribunal de première instance de Cotonou, en l’absence de ses coonfrères, bien qu’il ait demandé à être assisté par un avocat, Hector TOVIDOKOU a été inculpé de « Diffamation » et de « vol de documents top secrét d’état ».Le tribunal a ordonné son placement en détention provisoire pour une durée de deux jours. Le greffier du tribunal a permis à Hector D. Tovidokou de passer un appel téléphonique, et il a pu s’entretenir brièvement avec son Directeur de Publication.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *