Politique

Bénin/«Pas d’élection sans nous » : Les FCBE de la  15ième circ lancent le mot d’ordre

Bénin/«Pas d’élection sans nous » : Les FCBE de la  15ième circ lancent le mot d’ordre

DECLARATION  DE LA COORDINATION DU PARTI FCBE DE LA 15e CIRCONSCRIPTION ELECTORALE FACE A LA SITUATION SOCIO POLITIQUE CRITIQUE DANS  NOTRE PAYS LA REPUBLIQUE DU BENIN.

Cotonou, le 04 Mars 2019

Béninoises et Béninois,

Militantes et Militants FCBE de la 15e circonscription électorale du Littoral,

Chers Camarades de lutte,

La situation sociopolitique que nous traversons actuellement au Bénin est  dramatique, déplorable et très proche d’un chaos imminent et nous interpelle tous.

TALON Patrice et ses sbires, profondément plongés dans la ruse et la rage pensent qu’ils peuvent exclure notre parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) des prochaines joutes électorales dans notre pays.

Qu’il vous souvienne qu’après la convocation du corps électorale en Conseil des Ministres pour le 28 Avril 2019, la Cour Constitutionnelle du Bénin, dirigée par l’avocat personnel de TALON Patrice, a fait du certificat  de conformité une pièce maitresse qui conditionne le dépôt des dossiers de déclaration des candidatures  à l’élection législative du 28 Avril 2019 à la CENA.

Alors que l’article 46 de la loi N°2018-31 du 09 Octobre 2018 Portant Code Electoral en République du Bénin ne reconnait pas une telle pièce. A quoi joue l’avocat personnel de TALON Patrice nommé Président de la Cour Constitutionnelle du Bénin ?

Dans cet ordre d’idée, la CENA émet un communiqué qui rappelle la procédure et les contraintes liées au dépôt de déclaration des candidatures dans le cadre des élections législatives prochaines.

Dans cette foulée SACCA Lafia, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique fait des observations à tous les partis politiques qui ont déposés leur dossier de mise en conformité.

Notre parti FCBE ayant reçu ses observations, a répondu promptement à toutes les préoccupations des cadres du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, et s’attendait légitimement à la délivrance de son certificat de mise en conformité.

Coup de théâtre, intervient une nouvelle série d’observations, relevant  purement et simplement des caprices de SACCA Lafia pour satisfaire la volonté de TALON Patrice afin  d’empêcher les partis politiques de l’opposition, dont notre parti FCBE, de présenter à bonne date ses dossiers de  déclaration de Candidature à la CENA.

Notre parti FCBE s’est plié en plusieurs pour satisfaire ces nouvelles injonctions que nous qualifions de caprices de TALON Patrice mis en exécution par SACCA Lafia, et s’attendait cette fois-ci logiquement à la délivrance du sésame que constitue le certificat de mise en conformité. En lieu et place de ce sésame, le parti FCBE a reçu une non-conformité à la nouvelle charte des partis politiques.

En tant que légaliste, la chambre administrative de la Cour Suprême a été saisie par le parti FCBE comme le recommande la loi et bizarrement elle s’est déclarée incompétente pour connaitre du dossier alors que l’article 57 de la Loi n°2018-23 portant Charte des partis politiques  en République du Bénin lui en donne entièrement la compétence.

Toutes les nouvelles corrections sont transmises au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique mais malheureusement le constat est amer. SACCA Lafia plongé dans la ruse et la rage répondant  aux directives  de TALON Patrice, a refusé de délivrer le certificat de conformité au parti FCBE.

Militantes et Militants FCBE de la 15e circonscription électorale,

Peuple béninois,

Face à toutes ces manigances savamment orchestrées s’ajoute le refus délibéré du Directeur Général des Impôts (DGI) de délivrer le quitus fiscal à certains des cadres et potentiels candidats du parti FCBE qui ont pourtant payé tous leurs impôts et sont à jour vis-à-vis du fisc.

NOUS CONSTATONS AISEMENT QUE TOUT EST PLANIFIE POUR EMPECHER LE PLUS GRAND PARTI DU BENIN, LE PARTI FCBE DE PRENDRE PART AUX ELECTIONS LEGISLATIVES DU 28 AVRIL 2019.

Militantes et Militants, chers compatriotes, de mémoire d’homme et depuis le renouveau démocratique, l’organisation des élections au Bénin a toujours été inclusive, transparente, apaisée et se déroule dans une quiétude totale. C’est d’ailleurs cette approche consensuelle héritée de la Conférence Nationale des forces vives de la nation de Février 1990 qui a favorisée l’arrivée au pouvoir de l’actuelle locataire de la Marina.

Nous militantes et militants FCBE de la 15e circonscription électorale disons avec fermeté et insistance  ceci :

PAS D’ELECTION SANS LE PARTI FCBE !

PAS D’ELECTION SANS L’OPPOSITION ! 

SANS LE PARTI FCBE IL N’Y AURA PAS D’ELECTION LEGISLATIVE AU BENIN LE 28 AVRIL 2019.

Remarquons au passage que le pouvoir en place de TALON  Patrice plongé  dans la ruse et la rage a pointé une épée sur un certain nombre  de nos institutions pour les manipuler à sa guise. Sinon comment comprendre que  la CENA a été l’objet d’un audit qui aurait décelé une mauvaise gestion s’évaluant à plus de quatre cent millions (400 000 000) de nos francs et silence radio autour de ce dossier.

De même le DGI aurait été convoqué à la Brigade Economique et Financière (BEF) quelques jours avant le lancement de l’inscription en ligne pour la demande du quitus fiscal et qu’en est-il de son dossier, aussi personne ne peut le dire.

Mr. SACCA Lafia, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique est lui-même membre du Bloc Progressiste de TALON Patrice et  ne  joue que  les jeux flous de son maitre. Il est juge et partie.

Nous pensons que le régime de la rupture entretient tout ceci pour ramener une fois encore au parlement ses députés godillots qui sont prêts à voter les yeux fermés ses lois scélérates, et surtout lui permettre de réviser enfin la constitution du 11 décembre 1990 aux fins de s’éterniser au pouvoir.

Nous militantes et militants du parti FCBE  de la 15e circonscription électorale disons solennellement et fermement non à ce régime d’imposture en place au Benin depuis le 06 Avril 2016, qui affame le peuple et qui  installe la terreur dans notre pays.

C’est le lieu de saluer et de féliciter nos braves et vaillantes populations de nos villes et campagnes qui luttent en ce moment et depuis un certain temps pour dire non à l’exclusion des partis politiques de l’opposition des prochaines joutes électorales du 28 Avril 2019.

A tous ceux qui ont perdu leur vie et tous ceux qui subissent des répressions militaires et policières sanglantes dans cette crise pré-électorale nous saluons leurs mémoires et nous leurs disons que leurs noms  sont désormais  gravés dans les annales de l’histoire politique de notre  pays.

A l’endroit de la police dite républicaine et des forces armées du Bénin nous leurs rappelons de ne point se tromper de combat et de se rappeler que leur mission régalienne est celle de protéger le peuple.

Militantes et Militants FCBE de la 15e circonscription électorale,

Peuple béninois,

Patrice TALON et ses sbires poussent le peuple béninois à la révolte et face à son destin le peuple béninois  assumera.

Lorsque la révolte devient inévitable,  pour sauver notre démocratie,  nous militantes et militants FCBE de la 15e Circonscription électorale,  l’assumerons sans détour.

C’est pourquoi nous invitons les militantes et militants du parti FCBE de la 15e circonscription électorale à rester mobilisés et à se tenir prêts pour un éventuel mot d’ordre des responsables de leur parti.

PAS D’ELECTION SANS LE PARTI FCBE !

PAS D’ELECTION SANS L’OPPOSITION ! 

SANS LE PARTI FCBE IL N’Y AURA PAS D’ELECTION LEGISLATIVE AU BENIN LE 28 AVRIL 2019.

Nous sommes un peuple de paix, mais nous n’accepterons jamais la mise à sac de notre démocratie chèrement acquises et de hautes luttes.

Nous demandons aux forces sociales, morales, et religieuses de notre pays de travailler chacun à son niveau et dans sa mission afin de  ramener la paix et la quiétude dans notre pays.

ENSEMBLE LEVONS-NOUS  TOUS ET CRIONS HAUT ET FORT QUE SANS L’OPPOSITION EN GENERAL ET SANS LES FCBE EN PARTICULIER IL N’Y AURA PAS D’ELECTION LEGISLATIVE AU BENIN LE 28 AVRIL 2019.

Vive l’opposition,

Vive le Parti FCBE,

Vive la démocratie,

Vive le Bénin.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *