Actualité

Bénin/Tentative d’arrestation de Boni Yayi : Des soulèvements  à Cotonou

Bénin/Tentative d’arrestation de Boni Yayi : Des soulèvements  à Cotonou

Encore une journée de colère au Bénin. Tout est parti d’une prétendue arrestation de l’ancien Président de la République en son domicile à Cadjèhoun dans la ville de Cotonou. Dans l’après midi de ce 1er mai 2019, la maison de Boni Yayi est encerclée par des forces de l’ordre. Un détachement impressionnant des moyens de défense a été déployé sur les lieux. La nouvelle s’est aussitôt rependue.  S’en ont suivi des actes de mécontentements et de colère au sein de la population du quartier résidentiel de l’homme qui a gouverné le Bénin de 2006 à 2016.

Par Dieudonné AWELE

Toutes les voies principales traversant Cadjèhoun, le quartier résidentiel de Boni Yayi ont été barricadées. Des pneus brulés. Des actes provenant d’une population très furieuse. Tout a commencé avec une forte rumeur faisant état de l’arrestation de l’ancien Président de la République. A première vue, la rumeur semble être vérifiée. Car son  domicile était encerclée par les hommes en uniformes armées jusqu’aux dents. Ce qui affole les citoyens dudit quartier encore fidèles à l’ex locataire de la Marina. Ces derniers sont visiblement près pour tout. Les tirs de sommation des forces de la sécurité publique n’ont pas ébranlé leur ardeur. Les attroupements s’élargissent d’une rue à une autre. La flamme des pneus et autres objets en feu envahit tout le quartier. Des slogans hostiles au régime de la ‘’Rupture’’ et du ‘’Nouveau Départ’’ se font entendre. Devant la furie d’une population visiblement  prête à tout, la police républicaine a dû reculer.

Dans la foulée, on voit certaines personnalités politiques du pays apparaitre devant le domicile de Boni Yayi. On note la présence de l’ancien Président de la République  Nicéphore Dieudonné Soglo, Candide Azannaï, l’ancien ministre de la Défense sous Patrice Talon et certains députés encore en exercice.

 Selon les informations reçues sur place auprès de l’entourage de Boni Yayi, des instructions sont données à la police pour qu’il soit arrêté. Une information démentie par les hommes en uniforme. Car, à en croire la Police Républicaine, des fuites ont fait état de ce que l’ancien Président de la République en furie, depuis quelques semaines en raison de l’exclusion de sa formation politique et autres aux élections législatives du dimanche 28 avril dernier,  a rassemblé des « badauds » en son domicile pour enclencher un mouvement de protestation à travers la ville de Cotonou. Ce qui aurait poussé la Police Républicaine a détaché une équipe sur les lieux.  Dans une conversation téléphonique, un membre de la cellule de communication de Boni Yayi qualifie cette déclaration  de « mensongère » et confie que l’arrestation de l’ancien Président de la République  a été bel et bien  planifiée. « Mais nous avons déjoué leur plan » a-t-il ajouté.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *