Actualité Politique

Décision en appel dans le procès PSD: AMOUSSOU FOUDROYÉ EN PLEIN CŒUR  LES CONSÉQUENCES D’UNE DÉCISION SALVATRICE

Décision en appel dans le procès PSD: AMOUSSOU FOUDROYÉ EN PLEIN CŒUR  LES CONSÉQUENCES D’UNE DÉCISION SALVATRICE

Le temps est l’autre nom de Dieu dit-on .Mille jours pour le voleur mais un seul pour le propriétaire. Comme pour montrer que la Fable de La Fontaine pourrait bien être corrodée par monsieur Temps, le fromage arraché à dame Justice par le Renard dont les “renarderies” ont tôt fait de séduire Patrice Talon pour qu’il en fasse un dieu à l’Union progressiste, est revenu en appel à son propriétaire.

En effet, le verdict vient de  tomber dans la journée de ce jeudi dans l’affaire PSD. Après un peu moins de trois ans de bataille politico-judiciaire, la Cour d’Appel de Cotonou vient de rétablir Emmanuel Golou dans ses droits.

Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou avait, le  03 septembre 2018 reconnu le congrès du 11 août 2017 faisant de Bruno Amoussou le président légitime du parti social démocrate (Psd). Il avait aussi enjoint à Emmanuel Golou de ne pas troubler le président du Psd et les autres membres dans l’exercice de leurs fonctions.

N’étant pas convaincu, Emmanuel Golou a saisi la cour d’appel pour que le droit soit dit. Il vient d’avoir raison puisque la cour a infirmé la décision du tribunal et ira plus loin en déclarant irrégulière la convocation des deux congrès extraordinaires. La cour confirme le jugement en toutes ses autres dispositions et condamne Bruno Amoussou et consorts aux dépens.

Heureusement pour Amoussou et compagnie qu’ils avaient dissout  leur PSD en cardon avant d’intégrer l’Union progressiste dont certains membres qui avaient rejoint l’Union aux côtés de Bruno Amoussou faute du bon PSD, feront sans doute demi-tour.

Avec un Emmanuel Golou requinqué dans son PSD, l’Union progressiste pourrait connaître dans les jours à venir une saignée vers le vrai PSD si celui-ci au congrès de conformité décidait de s’aligner derrière Patrice Talon comme un troisième bloc.

Mais il faudra attendre ce congrès avant de conclure.

Par Aboubacar Takou

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *