Economie

UBA Foundation : « NOUS NOUS PREOCCUPONS DU BIEN-ETRE DES COMMUNAUTES AUTOUR DE NOUS »

UBA Foundation : « NOUS NOUS PREOCCUPONS DU BIEN-ETRE DES COMMUNAUTES AUTOUR DE NOUS »

Plus qu’une banque, United Bank for Africa (UBA) s’illustre comme une entreprise respectueuse de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Pour répondre à un besoin essentiellement social, le Groupe bancaire présent dans 20 pays sur le continent s’est doté d’une fondation pour mieux impacter positivement les communautés dans les pays où il opère. Plongeons à travers une visite guidée de M. Didier SOUROU, Directeur de la communication et du Marketing de UBA BENIN, au cœur d’une fondation qui a déjà fait le bonheur de milliers d’africains…     

 

A quoi répond ce besoin de UBA d’avoir une fondation ?

United Bank for Africa (UBA) PLC s’est engagée à être une entreprise socialement responsable et un modèle pour toutes les entreprises en Afrique. En tant que banque la plus importante et la plus rentable d’Afrique de l’Ouest, nous reconnaissons la nécessité d’un contrat social entre la banque, la communauté et ses habitants. À cette fin, UBA est devenue la première banque du Nigeria à créer une fondation – la Fondation UBA.

En tant que branche de la responsabilité sociale des entreprises du Groupe UBA, la Fondation UBA s’est engagée à améliorer les conditions socio-économiques des communautés dans lesquelles la banque opère…

Quels sont les domaines d’intervention de la fondation UBA ?

La Fondation UBA vise à améliorer durablement la vie des personnes démunies et défavorisées en soutenant des programmes d’entrepreneuriat qui profitent à la communauté dans son ensemble, c’est-à-dire des programmes d’entrepreneuriat social, conférences, ateliers et séminaires sur l’acquisition de compétences et l’autonomisation. En clair, les axes d’intervention de la fondation mettent l’accent sur le développement dans les domaines de l’environnement, Éducation, autonomisation économique et projets spéciaux.

La Fondation UBA parraine également plusieurs conférences, ateliers et séminaires sur l’acquisition de compétences et l’autonomisation, notamment :

Au Bénin, comment rendez-vous visible les actions de la Fondation UBA

Comme dans la plupart des pays où la banque opère, la fondation fait parler d’elle aussi au Bénin. De façon remarquable, l’axe de l’éducation a été pris en charge jusqu’ici.

Nous avons initié une activité que nous avons dénommé « Each one Teach one ». En effet, il s’agit d’une initiative à caractère purement social qui vise à permettre à chaque agent de UBA d’être impliqué dans une action qui impacte sa communauté. Nous avons organisé une série d’activités qui ciblent essentiellement les jeunes enfants et certaines communautés déjà structurées ; le but étant de les initier à des activités dans lesquelles ils pourront s’épanouir plus tard dans la vie. Dans cette dynamique nous avons initié des enfants passionnés de tennis aux techniques de ce sport ; à de jeunes apprenants l’art du dessin et du chant ; aux jeunes étudiants nous avons donné des outils de base pour comprendre l’entrepreneuriat, etc…

En outre, nous initions tous les ans une activité que nous avons baptisé « Read Africa ».  C’est en réalité des séances de lecture que nous initions avec les élèves des lycées et collèges que nous allons rencontrer dans leur milieu, leur école, leur classe, afin de leur redonner le goût de la lecture. A l’issue de ces séances de lecture suivie et dirigée, nous faisons don de livres à la Bibliothèque de l’école en question.

A travers toutes ces activités, nous voudrons montrer que UBA n’est pas qu’une banque ; mais au-delà, elle s’intéresse, et ce dans le cadre de sa responsabilité sociale en tant qu’entreprise, aux communautés autour d’elle.

Y a-t-il un critère fondamental qui favorise le choix des bénéficiaires de l’appui de la fondation UBA ?

Fondamentalement, il n’y a pas de critère qualificatif pour bénéficier de l’appui de la fondation. Nos champs d’intervention (déjà mentionné plus haut) sont aussi valables pour les domaines dans lesquels nous acceptons de faire du sponsoring en tant que banque. Nous sommes susceptibles d’appuyer des projets bien structurés à fort impact social sur les communautés…nous n’accompagnons pas les initiatives individuelles, ou celles susceptibles de mettre à mal la cohésion sociale, religieuse, ethnique ou tribale, ….

Les clients de la banque (personne morale en l’occurrence) ont certainement un atout puisqu’ils collaborent déjà avec nous. Ce ne serait qu’un retour d’ascenseur à leur endroit (sourire). Nous n’avons pas de critère discriminatoire ; tant que le projet ou l’initiative ne va pas à l’encontre de la politique de UBA.

Mot de la fin

UBA est certes une banque mais aujourd’hui nous voulons faire de la banque autrement. Au-delà du commerce et des affaires, nous avons fortement l’intention d’être au plus près des communautés. Nous avons un rôle social qui est de servir et d’assister les couches vulnérables. Nous ne pouvons le faire mieux que les organisations humanitaires mais nous comptons bien nous imposer en tant que banque respectueuse de sa responsabilité sociale en tant qu’entreprise. UBA est une banque pour l’Afrique et les africains et comme le dit assez souvent M. Tony ELUMELU, Président du Groupe UBA « Qui mieux que les africains pour impacter l’Afrique ? ». nous comptons apporter notre pierre à l’édification de ce beau continent ; et nous y arriverons.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *