Actualité

Nigeria : l’armée déclare avoir déjoué un attentat de Boko Haram contre Lagos

Nigeria : l’armée déclare avoir déjoué un attentat de Boko Haram contre Lagos

John Ndinga Ngoma

Au Nigeria, les forces de sécurité ont déclaré lundi avoir fait échouer un projet d’attentat ourdi par Boko Haram contre l‘État de Lagos. Huit suspects arrêtés.

Si les attentats-suicides ou attaques armées sont désormais un fait divers au Nigeria, notamment dans l‘État de Lagos. À cause d’un projet d’attentat savamment mijoté par Boko Haram.

Selon des informations issues des forces de défense nigérianes, les éléments de la secte islamiste avaient prévu d’attaquer l’une des universités de cet État abritant la capitale économique il y a deux semaines.

Mais leur plan n’a plus été mis à exécution grâce à l’opération « Crocodile Smiles » qui a permis d’appréhender près de huit éléments de Boko Haram, ainsi que l’a signifié le général major commandant de la 81e division, Olu Irefin, chargée de mener l’opération Crocodile Smiles.

Pour l’officier, c’est plus que légitime de fêter l’exploit et rassurer la population. « Les citoyens peuvent s’acquitter de leurs obligations légales sans panique, car les agences de sécurité font beaucoup pour les protéger. Lagos est en sécurité. Bono Haram n’a pas peur et les gens ne doivent pas avoir peur. Nous ne dormons pas », a encore déclaré le général Olu Irefin.

Si le nord du Nigeria est coutumier d’actions de Boko Haram (attentats suicides, attaques armées, etc.), au sud, la secte islamiste sembler épargner la partie méridionnale.

En projetant d’attaquer Lagos, Boko Haram semble voir dit qu’il entend passer la vitesse supérieure dans son expansion.

fr.africanews.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *